Publicités

Le centre aéré fait ses bulles

première ARTICLEpress

 

R.L. du Dimanche 17 juillet 2005
Le centre social organise son traditionnel centre aéré d’été. Les activités habituelles sont au programme, mais le centre revient à ses amours 2004-2005 avec « un projet BD ».Le centre social était porteur du projet Moyeuvre en bulles, qui a trouvé son aboutissement lors de la présentation officielle de la bande dessinée réalisée par des jeunes Moyeuvriens. Les responsables du centre social ont décidé de ne pas en rester là. En effet, un prolongement bande dessinée a lieu cet été pendant le centre aéré. Avec la participation de Jeunesse et Sports qui met à la disposition du centre social Xavier Cash, jeune dessinateur, le prolongement est tout trouvé. Xavier Cash va soumettre un défi jeunes sur Woippy. Il travaille en effet sur un projet de BD avec deux personnages clés sur la ville de Woippy et ses deux quartiers bien distincts. Dans le cadre du centre aéré, son projet est différent. Ce jeune homme qui est un amoureux de la BD prend en charge les plus âgés des jeunes colons moyeuvriens. Le matin à Froidcul, l’après-midi au centre ville, dans les locaux de l’Ajam. Son objectif est de former les jeunes aux techniques de base de la bande dessinée. Il a jusqu’au 29 juillet pour faire produire à ses jeunes élèves deux planches de BD. Il a débuté le 11 juillet. Pas de temps à perdre. Immédiatement, il s’est placé dans la nature avec ses jeunes dessinateurs, afin de planter les décors. Au premier abord, un projet qui plaît aux jeunes en âge d’y participer.
Le centre aéré, qui fonctionne avec repas de midi, pris à l’annexe de la mairie, réunit 25 jeunes à Froidcul et 10 à l’Ajam. Ces enfants sont encadrés par six animateurs, deux sont titulaires du Bafa, les quatre autres sont stagiaires, suite à la formation qui s’était tenue à Moyeuvre à Pâques. « J’espère bien qu’ils finiront la formation en automne », commente Alain Barthès, directeur du centre social et qui assume également la direction du centre aéré. Les jeunes colons participent à de nombreuses activités de nature, mais compte tenu de la chaleur, les activités à l’ombre sont les bienvenues. Le directeur ne perd pas de vue le fil conducteur qu’il suit depuis son arrivée, à savoir la mise en place d’un véritable atelier de marionnettes….